Modele de lettre adressée au maire

Cher maire Wilson et F.P.W.: la règle pour les fonctionnaires américains élus au bureau dans une élection générale est une fois honorable, toujours honorable. Maires: ainsi, un maire élu actuel d`une municipalité est formellement: l`honorable (nom complet), maire de (nom de la ville). Dans la conversation, vous êtes traité comme M./Madame Mayor, maire (nom de famille)-ou-votre honneur. D`autres anciens élus: ils continuent également à être formellement traités comme l`honorable (nom complet) quand ils quittent le bureau. S`ils avaient un emploi qu`une seule personne peut retenir à la fois… puis le spécial honorifique… s`il y en avait un… ne se poursuit pas. Ils reviennent à toute forme d`adresse conversationnelle à laquelle ils avaient droit avant qu`ils ne prennent leurs fonctions…

P. ex.. M./Ms./Dr./etc. (nom de famille). Leur successeur arrive à être un-et-seulement pendant qu`ils détiennent le bureau. Par exemple, pour les maires, dans une salutation ou une conversation, quand on quitte le bureau, il/elle retourne à M./ms./etc. (nom de famille)–puisque c`est un travail dont il n`y a qu`un à la fois. Un ancien maire ne continue pas d`être abordé comme «maire (nom)» une fois qu`ils sont hors de fonction. Mais les sénateurs et les juges, dont il y avait toujours beaucoup en même temps, peuvent continuer à être abordés par le «titre» lorsqu`ils ne sont pas en fonction. S`ils sont entièrement retraités, ils sont plus enclins à vouloir utiliser la forme d`adresse élevée. S`ils travaillent professionnellement dans un autre domaine, ils sont beaucoup moins enclins à le faire. -Robert Hickey Salut Robert: cela nous aide vraiment.

Notre maire intérimaire qui était autrefois un législateur élu. Par conséquent, nous continuerons à nous référer à lui comme l`honorable. Nous apprécions votre aide! -Cheryl Comment adresser un ancien gouverneur? Ancien maire? Bonjour Robert: je vous écris pour enquêter sur une contradiction apparente entre l`écriture de Judith Martin sur les anciens titres et la position que vous avez mis en avant dans votre livre merveilleux (ne parlons même pas de la position écrite de Leticia.) Plus précisément, Miss manières écrit au sujet de la règle d`un à la fois (règle de l`OAAT) s`appliquant seulement au Président et que les détenteurs de titre reviennent à leur titre officiel supérieur antérieur tenu. Vous écrivez que la règle de l`OAAT se rapporte à toutes les positions exclusives (gov/Mayor.) qu`il n`y a qu`un seul titulaire de bureau à la fois. Comment le profane a-t-il un sens de ce qui ressemble à de l`incohérence dans notre domaine? Merci beaucoup pour votre aide, Robert! –Susan, diplômée, l`école du protocole de WashingtonDear Susan: si Judith Martin dit un ancien gouverneur est formellement traitée comme «gouverneur» et un ancien maire si formellement traitée comme «maire»… alors je suis en désaccord avec elle et ne serait pas d`accord, il est historiquement basé. Formellement, ils sont “l`honorable” et revenir en arrière leur plus haut titre ancien qui n`était pas un bureau O-A-A-T. Je vois mon livre comme une liste des formes les plus formelles de l`adresse, en pensant que «informel» est «style libre» et plus facile: tout le monde peut le faire. Mais je reçois des gens qui sont en désaccord.

Le personnel post-présidentiel de Nixon lui a adressé le titre de «Monsieur le Président». J`ai eu des e-mails de lecteurs à Annapolis disant qu`ils ont toujours appelé anciens gouverneurs du Maryland “Govenor (nom)”. J`ai lu que le publiciste de Sarah Palin a ordonné aux gens de l`appeler “gouverneur Palin`quand elle était sur sa tournée de livre. Et j`ai vu Newt Gingrich abordé comme “speaker Gingrich” à la télé par George Stefanopolis. Les anciens vice-présidents, les premiers ministres, les juges en chef, les présidents et les Chanceliers, obtiennent le même traitement. Mais chaque fois que j`ai directement demandé à un actuel ou ancien “o-a-a-t” titulaire de bureau… qu`il s`agit d`un maire d`une ville ou d`un président du Club de pays…. ils confirment que la «règle o-a-a-t» est correcte–ayant été en situation d`être «actuelle» et traitant de «formateurs». Le point n`est pas nier l`ancien fonctionnaire de son histoire…. ou déshonorant leur service… mais en honorant notre système qui élit juste une personne à la fois à certains hauts bureaux…. et d`être clair qui parle pour l`autorité du bureau.

Re consistance….